Les contenus qui tuent ton CV, ton entretien et les yeux des recruteurs

  • 21 Septembre 2020
  • Aucun commentaire

On est d’accord, tu as déjà fait des CV. 
Tu connais le principe.

Tu as déjà entendu le blabla habituel : “avoir un CV court et efficace”, “vendre ses compétences”, “montrer sa motivation et son dynamisme”...

Mais es-tu certain que ton CV est vraiment efficace à 100% ? T’a-t-on déjà montré des CV tellement réussis que les recruteurs sont unanimes quand ils le lisent ? 

Ce que j’appelle un CV efficace, c’est un CV qui permet au recruteur de comprendre et retenir les 2 ou 3 points forts du candidat, sans avoir aucun doute sur la réalité des compétences exprimées.

Sur les milliers de CV que j’ai déjà lu dans ma vie, je dirai que moins de 10% des CV sont vraiment efficaces. C'est pas énorme, on est d'accord.

C’est tellement rare que quand les recruteurs tombent sur ces "CV pépites", ils sont enthousiastes et pressés de rencontrer le candidat. Ils imaginent déjà la valeur que cette personne pourrait apporter à l’entreprise.

Ce serait bien que ton CV fasse partie de cette catégorie, tu ne trouves pas ?

Toi et moi, on va s'en assurer ;) 

Mon but dans cet article, c’est de t’aider à détecter toutes les expressions et contenus qui tuent l’efficacité de ton CV.

Les expressions et informations inutiles
> Les informations hors-sujet
> Le virus Covid-Dolly
> Show, don't tell
> Aie confiance, crois en moi
La posture "je vous en supplie, donnez-moi un job"
Les blancs

Les expressions et contenus inutiles

Dans les CV classiques, on retrouve les informations académiques ou d’état civil qui n’ont aucun intérêt. 

Je t'invite à prendre ton CV et à rayer les éléments suivants au fur et à mesure.

Ton adresse postale 
Est-ce que tu échanges avec le recruteur par courrier ? Non !
Ton 06 et ton mail devraient suffire amplement.

Oui, mais j’ai toujours mis l’adresse postale dans mon CV”... Ok boomer, l’époque a changé.

Ta date de naissance
Indique ton âge directement, ou ne met rien.
(faut-il indiquer son âge ? un vaste débat, complexe, qui concerne aussi les discriminations à l’emploi… je ne rentre pas dedans, ce n’est pas le but de l’article)

Espagnol : niveau scolaire
Inutile et pas du tout professionnel. 

Les recruteurs se fichent des langues dont tu n’as pas un niveau courant ou bilingue.

Si tu candidates dans une entreprise espagnole, à la rigueur, ok. Mais prend des cours d'espagnol en urgence si tu es embauché ;)

Bac (mention Bien)
Je comprends que l’on puisse être attaché à son adolescent intérieur, si fier à l’époque d’avoir décroché son bac haut la main ;) 

Mais souvent, les CV qui mentionnent le Bac, mentionnent aussi une licence ou un Master ensuite.

Est-ce pertinent quand tu as une expérience à valoriser et que ton Bac remonte à plus de 10 ans ?

Permis B
Aucun intérêt si l’usage de la voiture n’est pas essentiel dans ton activité (commercial ou livreur par exemple)

Ta photo
Une photo ratée ou de mauvaise qualité, c'est la meilleure manière de tuer l'efficacité de ton CV. 

Toi et moi, on veut donner une image professionnelle et laisser une première impression positive. Pas vrai ?

Donc, soit tu as une photo pro de qualité sous la main, sois tu en fait une avec un photographe ou un ami qui s'y connaît... Soit tu n'en mets pas.

Un détail au passage : si tu mets une photo sur ton CV, mets là sur un côté, et pas trop grosse. Le haut de ton CV doit rester compact et prendre peu de place.

Les informations hors-sujet

Les loisirs
80% des CV indiquent “Cinema, Voyage, Lecture", + parfois un sport ou instrument de musique... mais sans aucuns détails. 

Quel intérêt ? 
Est-ce que le recruteur va se dire “ah cool, moi aussi j’adore voyager” ?
Non, il s’en fiche comme de l’an 40.

Si tu as des activités sportives, culturelles ou associatives qui disent quelque chose de pertinent sur le ou la professionnelle que tu es, alors là, ok.

Mais à défaut, je te recommande plutôt d’enlever purement et simplement la rubrique Loisirs.

Trop de diplômes, tue le...
Je vois parfois des personnes qui ont une avalanche de diplômes et de formations. Et aussi des Moocs, de plus en plus souvent.

Si c’est ton cas, je te recommande de ne sélectionner que les 2 ou 3 diplômes / formations / Moocs les plus pertinents.

Trop d'expériences dans des organisations différentes
J’ai déjà vu des CV avec 12 ou 15 expériences professionnelles différentes… J’ai failli avoir la nausée. 

Surtout que bien souvent, il y avait plusieurs de ces expériences qui étaient identiques ou très proches. 

Dans ce cas, je te recommande de fusionner les expériences ou, parfois même, de supprimer certaines expériences qui datent d’il y a plus de 5 ou 10 ans.

Ton CV n'est pas la biographie exhaustive de ton parcours.

Le virus Covid-Dolly

Le truc qui peut vraiment casser l’efficacité de ton CV, c’est d’avoir un contenu quasi-identiques au CV des autres candidats qui ont un profil similaire au tien. J’appelle ça le virus Covid-Dolly.

Tu te rappelles de Dolly ? Le premier animal cloné par l’homme.

Et Covid-Dolly... car ce virus des “CV clonés” a malheureusement contaminé la majorité des CV en circulation.

Heureusement, j’ai trouvé un vaccin pour toi (bio, sans adjuvants ni choloroquine) 💉💉.

Le remède est simple : Arrête de décrire tes expériences à la manière d’une fiche de poste (qui est quasiment la même que toutes les autres personnes qui font ce métier).

Plutît que nous lister tes tâches et missions, parle-nous plutôt de tes résultats, des projets spécifiques que tu as menés et des difficultés que tu as surmontées. Ces informations là, elles sont uniques, elles n’appartiennent qu’à toi.

Show, don’t tell

Il y a une mode qui est apparu il y a environ 10 ans, renforcée depuis quelques années par le conseil le plus en vogue du moment : “Mettez des mots clés dans vos CV”.

Cette mode, c’est celle du “CV par compétence”. Je parie que tu en as déjà entendu parlé.

J’aurais aimé que cette mode soit aussi éphémère que la Tecktonik, mais ce n’est pas le cas. Car cette mode est un piège qui enferme les candidats dans une posture scolaire et informative.

Mais toi et moi, on veut des CV professionnels, efficaces et qui sortent du lot. Pas vrai ?

On n’est pas là pour “informer” le recruteur, mais pour lui démontrer qu’on est la bonne personne pour le poste.

Les CV les plus efficaces que j’ai analysés, comparés, décortiqués, n’ont pas de rubriques compétences - sauf dans le cas de profils techniques ou cela peut-être pertinents (exemple : un développeur informatique qui précise les langages et environnements maîtrisés).

Pour la simple et bonne raison qu’une compétence, ça ne s’affirme pas, ça se démontre !

C’est en décrivant tes expériences avec des projets et des résultats que tu vas prouver au recruteur que tu es un (très) bon professionnel dans ton domaine.

Inutile donc d’être redondant en répétant tes compétences dans une rubrique dédiée.

Aie confiance, crois en moi…

Là, on va parler des “soft skills”. Autre tendance très très en vogue chez les conseillers emploi depuis quelques temps.

Les “soft skills”, si tu ne connais pas, c’est le “savoir-être”, que l’on distingue du “savoir-faire” et du “savoir faire faire” (oui, c'est du jargon de DRH).

A cause de ça, on se retrouve avec des CV qui ajoutent à leurs compétences des termes comme rigoureux, dynamique, motivé ou encore bienveillant, centré sur l'humain, etc.

Mais dis moi, est-ce que tu penses que le recruteur y crois ?

Je vais te dire la différence entre ton CV et le serpent Kaa quand il chante “Aie confiance, crois en moi” : ton CV n’a pas la capacité d’hypnotiser le recruteur pour lui faire gober tout ce qui est écrit.

Si le recruteur à les paupières lourdes, c’est uniquement parce que la lecture de ton CV l’ennuie, haha. 😴

N'oublie jamais que le recruteur est dans une posture d’évaluation (rapide), qu’il ne te connaît pas et que, par défaut, il ne te croit pas sur parole.

Bref, le savoir-faire et le savoir-être, ça ne s’affirme pas, ça se démontre.

Mon conseil : oublie la rubrique ‘soft skills’ dans ton CV. Essaye plutôt de faire en sorte que tes qualités soient mise en valeur dans la description que tu fais de tes expériences.

La posture "je vous en supplie, donnez-moi un job"

Je vais faire court. Mettre sur son CV ou son profil LinkedIn une mention du type “En recherche d’emploi - Disponible immédiatement” est une pratique à bannir.

Cela donne l’impression que tu es tellement en galère, que tu es prêt à prendre le premier job venu. C’est contre-productif, ça fait fuir le recruteur plus qu’autre chose.

Imagine que tu dragues une fille ou un garçon, que se passerait-il si au premier rendez-vous tu lui dis : “Au fait, ça fait très longtemps que je suis célibataire. Je suis en recherche active d’un nouveau partenaire et disponible dès ce soir…” ? 

Mauvaise idée, on est d’accord ;)

En recherche d’emploi, il faut à tout prix garder une posture de professionnel, sûr de la valeur que tu peux apporter et exigeant sur la prochaine organisation que tu vas choisir.

Dans la même idée, évite les titres de CV du type : “Recherche un poste de direction logistique”. Mieux vaut mettre “directeur ou directrice logistique”. Plus efficace.

Les blancs

Tu le sais, un CV doit être lisible et aéré.

Une bonne gestion de l'espace s'impose pour pouvoir insérer le contenu, sans surcharger le CV pour autant.

Le premier truc à faire, c'est d'avoir une mise en page qui suppriment un maximum d'espace blanc inutile.

Tu n'imagines pas le nombre de CV dont 30% de l'espace de la page est... juste vide

D'ailleurs voici des exemples de CV. Il y a 2 CV mal fichus, avec beaucoup de blancs inutiles (je te les ai surligné en rouge). Et à droite, il y a le CV de David, un de mes clients, qui est vraiment optimisé à fond, tout en restant aéré et lisible.



Cet exemple parle de lui-même, tu ne trouves pas ?

En résumé :
> Ce n'est pas au recruteur de faire le tri. Tes contenus doivent être pertinents à 100%, le reste est à supprimer.

> Pas de liste de compétences, pas de soft skills, mais des résultats et des situations qui démontrent tes qualités et ta valeur

> Pas de drague lourde en mode "je cherche un job", mais une posture professionnelle à chaque étape de ta candidature

> Un CV aéré, oui. Un CV avec des blancs inutiles, non.

A toi de jouer !
 

Je m’appelle Ludovic Simon. Je suis le fondateur de DoYouBuzz, une appli de création de CV utilisée par 2 millions de personnes ! Je forme + conseille + accompagne des professionnel.le.s en recherche d'emploi ou en reconversion professionnelle sur ludovicsimon.com 

Au programme – avoir un projet professionnel clair, bâtir le contenu d'un CV hyper efficace, comprendre la psychologie du recruteur, performer à l'entretien... ou l'art de manier et formuler les meilleurs arguments pour séduire un recruteur

Commence par mes 5 micro-leçons pour envoyer de meilleurs CV. Elles sont gratuites. Et spécialement conçues pour capter l'attention des recruteurs et leur donner envie de te rencontrer !